Petite histoire de l'hypnose

 

 

Avant les sumériens il y a des milliers de thérapeutes inconnus pratiquant l’hypnose suivant leur personnalité et ce depuis la nuit des temps, l’hypnose ne s’appelle pas encore l’hypnose.

 

 

 

Les sumériens utilisaient déjà l'hypnose 4000 ans avant notre ère, les véritables racines de l'hypnose se perdent dans la nuit des temps…

 

 

Entre les sumériens et Mesmer il y a des milliers de thérapeutes inconnus pratiquant l’hypnose suivant leur personnalité.

 

 

Franz Anton Mesmer (1734-1815):

Médecin allemand, fondateur de la théorie du magnétisme animal connue sous le nom de mesmérisme, il est considère comme le père de l'hypnose moderne (de l'époque).

 

 

James Braid (1795-1860):

Chirurgien écossais, découvre les techniques du magnétisme animal et posera les bases scientifiques de ce qu'il nommera l'hypnotisme (1843).

 

 

Ambroise-Auguste Liebeault (1823-1904):

Médecin français et hypnotiseur célèbre, il fonde l'école de Nancy. Sa méthode est surtout fondée sur la suggestion directe.

 

 

 

Jean-Martin Charcot (1825-1893):

clinicien et neurologue français, précurseur de la psychopathologie. Amène a l'hypnotisme par une démonstration du belge Donato, qu'il identifia comme rattache a l'hystérie.

 

 

Hyppolite Bernheim (1837-1919):

Médecin et neurologue français, il rencontre Ambroise A Liebault a Nancy et devient professeur clinicien. Quand le corps enseignant médical s'intéresse a l'hypnose, vers 1880, Bernheim est très enthousiaste. Il devient rapidement une autorité dans ce domaine. Il influença Sigmund Freud qui lui rendra visite a Nancy en 1889. On lui doit aussi l'invention du mot psychothérapie en 1891, qui est d'après Bernheim - un traitement thérapeutique par la suggestion hypnotique (il aurait pu l'appeler méthode Bernheim) .

 

 

Ivan Petrovitch Pavlov (1849-1936):

Médecin et physiologiste russe, élabore la théorie neurophysiologique de l'Hypnose.

 

 

Hypnose classique :


Il y en a beaucoup d'autres comme : le père Johann Joseph Gassner, Chastenet de Puysegur, l' Abbe de Faria, Deleuze, John Elliotson, James Esdaille, A.A. Tokarski, Emile Coue, Pierre Janet, K.M. Bykov, K.I. Platonov, Hector Durville, Paul Clement Jagot…L'hypnose classique manque de finesse, d'humanisme, d'écoute active et sera bien malmenée…

 

 

 

Sigmund Freud (1856-1939):

Psychiatre après stage a la Salpetriere auprès de Charcot, convaincu du phénomène hypnotique, il suivra une formation a Nancy, mais l'hypnose de l'époque est trop autoritaire a son gout (plus que lui?), malgré tout cela lui aura permis de jeter les bases de l'inconscient.

 

 

Carl Gustav Jung (1875-1961):

Psychanalyste suisse, introducteur du concept moderne d'inconscient, il apporte la notion d'inconscient collectif. Et tout comme Freud il se désintéressera de l'hypnose, pour ne pas trop influencer ses clients, il trouve l'hypnose trop dirigiste…

 

 

Hypnose ericksonienne :


L'hypnose classique n'intéresse plus grand monde, sinon le spectacle, heureusement Milton arrive bientôt et là où l'hypnose classique disait : dormez ! L'hypnose ericksonienne dira : faites ce que vous voulez… L’hypnose ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson caractérisée par une approche souple, indirecte et non-dirigiste, c'est une psychothérapie brève, trois a dix séances sur une durée de quelques semaines à quelques mois. Les travaux de Milton Erickson ont prouvé comment l'inconscient d'un sujet est capable de trouver une réponse personnelle et créative pour résoudre rapidement le problème qui le fait souffrir.

 

 

Milton Hyland Erickson (1901-1980):

Psychiatre américain, son approche innovante repose sur la certitude que le patient possède les ressources pour répondre de manière nouvelle aux situations qu'il rencontre : il s'agit d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles. Il est aussi considéré comme le fondateur du courant de thérapie brève.

 

 

John Grinder :

Dr en linguistique américain, co-fondateur de la PNL (Programmation Neuro Linguistique) qui a fortement participé a la propagation de l'hypnose ericksonienne.

 

 

Richard Bandler :

Ex-informaticien américain, co-fondateur de la PNL (Programmation Neuro Linguistique) personnage charismatique et drôle qui a lui aussi transmis son amour de l'hypnose ericksonienne.

 

 

NOUVELLE HYPNOSE :

Savant mélange de PNL et d'hypnose ericksonienne.

 

 

Encore plus loin :


Et puis maintenant il y a aussi l’hypnose humaniste (faire appel au sur-conscient pour devenir Un-conscient, ou quand l'hypnose rejoint le spirituel), l’hypnose totale, l’hypnose flash, l’hypnose intégrative, etc.

 

Nous pouvons aussi réfléchir à l’hypnose boulangère (à base de farine de froment), l’hypnose arnaqueuse (à base de foutage de gueule) et pourquoi pas l’hypnose policière (à base d’interrogatoire éblouit).

 

 

Ce que j'en pense :


En réalité il y a autant de types d’hypnoses que de thérapeutes, Milton Erickson a redécouvert ce que d’autres avaient mis en œuvre sans s’y étendre.

 

Se dire ericksonien c’est comme se dire gaulliste ou encore jungien, c’est une école de pensée par imitation, par comparaison et en aucun cas une certitude capacitaire à seulement comprendre leurs qualités.

 

Depuis la nuit des temps (bien avant les sumériens), les thérapeutes de tous poils utilisent les « pouvoirs » de la transe hypnotique pour aider la personne à résoudre ses problèmes internes, spirituels, philosophiques, psychologiques, sociaux et parfois physiques. En reconnectant le mental à l’âme, en investiguant les souvenirs, en recadrant les émotions, en révélant les raisons profondes…

 

 

Des termes :


Hypnotiste : version autoritaire et archaïque de l’hypnothérapeute.

 

 

Hypnotiseur : essentiellement une affaire de spectacle, l’hypnotiseur est toujours un peu thérapeute mais souvent hypnotiste.

 

 

Hypnologue : terme québécois pour hypnothérapeute, parfois utilisé par les chercheurs ou spécialistes du sommeil.

 

 

Hypnothérapeute : qui « soigne » par l’hypnose thérapeutique.

 

 

Hypnose thérapeutique : en opposition à l’hypnose de spectacle (hypnotiseur, hypnotiste) ou de conditionnement (lavage de cerveau). L’hypnose thérapeutique est un traitement à base de suggestions hypnotiques.

 

Hypnose ericksonienne : version hollywoodienne de l’hypnose thérapeutique, avec le label non directif.

 

F.I.