Hypnose thérapeutique

 

L’hypnose c’est quoi ?

- C’est l’induction et le maintient d’un état hypnotique, proche du sommeil (ou pas), un état modifié de conscience qui laisse le corps en pause pour plus facilement explorer la « totalité » de l’esprit.

 

Comment ça marche ?

- Il faut se prêter au jeu et confier la danse au thérapeute, se laisser conduire à l’intérieur, c’est l’Hétéro-Hypnose.

Ou garder les clefs pour soi, c’est l’Autohypnose, la méditation.

Il y a encore, de laisser le thérapeute soumettre son esprit et c’est l’Hypnotisme où les suggestions directes vont forcer l’endormi à intégrer des données ou des ordres et c’est un leurre pour l’esprit. Certains courants de thérapeutes prétentieux et autoritaires, plein de leur puissance, aimaient utiliser l’hypnotisme pour écraser encore plus les autres. Ils étaient majoritaires et firent naitre le jour de l’hypnose « classique ». Suivant l’interprétation mécaniste et scientifique, l’individu n’était qu’un amoncellement de matière et seuls les savants savaient. Cette utilisation manipulatrice de l’hypnose à alimenté bon nombres de contes et romans. Heureusement depuis les choses ont changées, c’est le travail de Milton Hyland Erickson qui remit tout doucement l’hypnose en état de sainteté, en redonnant le véritable mérite au cherchant, à l’analysé, à sa capacité introspective résolutoire. Les solutions n’ont jamais été ailleurs qu’en vous et c’est bien ainsi qu’ont pratiqué depuis des milliers d’années tant de thérapeutes inconnus.

Il y a aussi la Techno-Hypnose (internet, tv, consoles, jeux vidéo) où l’on confie son esprit aux mondes prémâchés, finis, des fois morts-nés.

 

Ira-t-on jusqu’à dire qu’il y a de la Théo-Hypnose comme de la Politico-Hypnose ?

- Certainement, le monde est sans limite, et dans toutes les directions.

 

Pardon ?

- Parlons de Socio-Hypnose, de gardiennage de troupeau. Bien sage et malheureux. Il faut que cesse tout ce jeu du gentiment flippé surarmé agressif, pour que naisse cet homme méchamment bon, car léger, soulagé, son ancien fardeau l’a entrainé à soulager aisément celui des autres et il sourit heureux.

 

Et ils eurent beaucoup d’enfants ?

- Oui c’est ça, mais gardons la suite pour plus tard.

 

Peut-on conduire après une séance d’hypnose ?

- Si vous aviez le permis avant oui. Plus sérieusement et toujours avec le permis, l’hypnose vous reconnecte à vous-même et vous n’en serez qu’inconsciemment tourmenté car d’autres questions auront fait surface. Vous repartez avec une légère transe, c’est le corps qui est calme. Et l’expérience me montre que le retour se passe toujours bien, même seul(e) évidemment.